Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saison 2020-2021

 

 

 

Plans d'entraînement

 

Archives

Publié par Route109

Les coureurs de Route 109 sont décidément partout, voici un témoignage de Marielle:
 
Bonjour à tous,
 
Juste un petit mot pour vous faire partager mes émotions pour ce semi-marathon de Boulogne édition 2005.
 
9H30 : Arrivée à Boulogne, une dernière vérification du matériel, puis petite séance photo avec ce beau maillot orange et noir qui me va si bien d’après mon mari (et il ne ment jamais mon mari…).
 
 
9H45 : Me voici prête pour une nouvelle aventure, fière et émue d’être la première à pouvoir porter les couleurs de l’association Route 109 lors d’une compétition.
 
10H : C’est le départ. Je démarre prudemment ; comme à mon habitude, tout va pour le mieux, la température est idéale et je me sens comme on dit « super forte dans ma tête et dans mes jambes ».
 
10H20 : Aïe, je ressens sur le côté gauche de mon genou une légère brûlure, (Oh ! Marielle, tu ne vas pas commencer à t’écouter, il faut te reconcentrer….).
 
10H25 : Premier ravitaillement, j’attrape avec le sourire (eh oui !!) la bouteille d’eau qu’on me tend… Et là en voulant repartir, c’est la tuile… la légère brûlure s’est transformée en une douleur indescriptible, j’ai le genou gauche en feu. En une fraction de seconde je réalise que les 1H45 escomptés, ça ne sera malheureusement pas pour aujourd’hui.
 
Alors que faire, abandonner si près du but (plus que 16 KM), sous prétexte de ne pas pouvoir me vanter dès lundi, d’avoir amélioré mon dernier chrono de près de 10 mn, ou bien continuer avec l’esprit qui est finalement le mien, courir en regardant autour de soi, oublier cette douleur et prendre le maximum de plaisir.
(Marilyn, je repense à notre conversation de la veille, sur le fait de préserver le plaisir avant tout. Comme c’est drôle et sûrement un peu prémonitoire).
 
Je décide évidemment de continuer, en me promettant de ne plus regarder le chrono jusqu’à l’arrivée. El là que du bonheur…
 
Dans ces conditions, point de déception…Juste la grande satisfaction d’être allé au bout, d’avoir surmonté, et finalement, la petite larme qui coule sur ma joue 1h53mn31s après le départ en dit sûrement plus long…
 
Amis sportifs, je crois vraiment que si nous gardons en nous cet esprit de partage et cette envie de courir, quel que soit le résultat, alors je suis persuadée que le petit ange de la course à pied nous mènera à coup sûr jusqu’à cette ligne tant désirée…
 
En attendant, je vais bien sûr me soigner, et espère vous revoir bientôt.
 
Marielle
 
PS : Au fait, j’ai tout de même amélioré mon dernier chrono d’une seconde… Ce n’est pas rien quand même !!!! Et tout cela sur une seule jambe, je suis vraiment fière de moi…
 

Commenter cet article

bernard 09/11/2005 22:13

Bravo Marielle

La prochaine fois , on te mettra des semelle en plomb et je suis sûr que tu feras encore mieux que sur une jambe!!!
A bientôt en pleine forme
Bernard