Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saison 2020-2021

 

 

 

Plans d'entraînement

 

Archives

Publié par Route109

Eh oui !! Route 109 est bien sur tous les fronts, car voici un super témoignage d"Emmanuel NGO MAI qui vient de disputer le "Marathon de Monaco et des Riviera":
"Le déluge et le violent orage dans la soirée du samedi 12 Novembre 2005 mettaient à l’eau tous les projets que la plupart des gens avaient imaginé pour ce long week-end de 3 jours..
Tous ou presque.., sauf quelques milliers d’irréductibles et moi même qui avaient en ligne de mire depuis bien longtemps le marathon de Monaco.
 
C’est donc sans potion magique et avec une appréhension grandissante que nous nous dirigeons vers Monaco et le stade Louis II en ce Dimanche matin. Le ciel s’est dégagé dans la nuit et la température est idéale pour ce marathon que je considère comme ma récompense suite à ces 4 mois d’entraînements. Je compte donc en profiter…autant que faire se peut …compte tenu de tous les avertissements que les personnes expérimentées m’ont prodigué :
« Méfies toi ! c’est un des plus durs d’Europe », « Attention au dénivelé du 30 ème kilomètre » etc, etc. Mon objectif pour ce premier marathon est donc clair : Faire mon tour de piste dans le stade Louis II et passer la ligne d’arrivée !!
 
Voici donc le nouveau Prince qui apparaît au balcon, coup de feu et après quelques secondes de marche, nous passons la ligne de départ.
 
 
Cette fois ci nous y sommes. Les 10 premiers kilomètres se passent tranquillement 1H05… j’en profite et  je sais bien qu’un piège énorme va se refermer rapidement et inévitablement sur les plus téméraires. Dés le 12ème, nous commençons déjà à doubler quelques « victimes ».. ! 2H11, nous voici au semi et… en Italie !! C’est le moment où nous faisons demi tour pour redescendre vers le poste frontière, la France d’abord ( Menton et Rocquebrune Cap Martin) puis sur Monaco.
 
A la faveur de la descente, nous ne discutons plus, signe que nous avons accéléré.  Le piège commence à se refermer sérieusement car nous doublons de plus en plus de gens qui ont du mal à redescendre. 31 ème kms , 3h 04 , le vrai mur de Monaco arrive !! c’est une côte d’environ 2,5kms avec un passage de 50 m très raide que même certains accompagnateurs à vélo passent à pied.. !!   Quasiment tout le monde marche… pour ce qui me concerne je me sens de le monter en trottinant .. 34ème : le piège s’est refermé. Beaucoup marchent , d’autres sont terrassés par les crampes sur les trottoirs ou allongés dans les bordures d’herbe. Je double beaucoup de gens. Cette hécatombe m’inquiète et j’espère passer au travers !! Je me concentre sur ma foulée et mon objectif ! 37ème : A force d’y penser évidemment !! les premières crampes commencent à poindre.. Il reste 5 kms , je réduis l’allure.. 40ème : les crampes sont là... toutes proches.. !  ça, c’est les quelques séances que j’ai allégées.. ou carrément annulées!  41 éme : Le stade Louis II est en vue.. il ne peut plus rien m’arriver.. !!
Entrée dans le stade, le tour de piste et la ligne d’arrivée !! 4h22, je suis content et relativement frais.
 
 
Le lendemain, à la lecture des résultats,  je sais déjà que j’ai attrapé le virus.. ! Je connais déjà mon prochain objectif…(devinez.. !) et je m’aperçois que j’ai doublé plus de 300 personnes mais... aucun Kenyan !! "
 
Emmanuel   

Commenter cet article

Laurent 21/11/2005 16:10

Sacré Manu !
Bravo pour ton objectif de moins de 4h30 et bienvenue dans la famille des Marathoniens.
Etonnant que tu n'aies pas doublé un Kenyan quand même !
Au fait, si il te reste des pilules ou des seringures, merci de me les rendre ...

JeanRey 18/11/2005 15:34

Bravo Emmanuel pour ton exploit, ce n'est pas rien de terminer un Marathon. Ravi aussi de te voir défendre nos couleurs du côté de Monaco. Je suis content également d'apprendre que je ne suis pas le seul à souffrir de crampes pendant un Marathon. Merci encore pour ton récit et bon courage pour le prochain. Amicalement, Jean