Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saison 2020-2021

 

 

 

Plans d'entraînement

 

Archives

Publié par Florence

Ce dimanche matin, nous nous sommes retrouvés sur le quai du RER B à Antony :  Catherine, Florence, Laurence, Claude, Jean-Philippe, Nicolas, Thierry:  Excités, fatigués, inquiets...Nous avons retrouvé Françoise dit Benoit devant la tour Eiffel; Après un passage aux vestiaires pour certains, aux toilettes pour d'autres, nous nous sommes dirigés vers le sas de départ.

Nous avions plus d'une heure d'avance mais il y avait déjà plus de 6000 personnes devant nous, dont Pascal qui s'était levé matin bonne heure pour être le premier : ce qui fut le cas! l'attente fut détendue et sympathique : poses photos, pose pipi (qui nous valu de perdre Catherine), pari sur l'heure de départ, bref les langues allaient bon train quand enfin la 18eme vague s'apprête à être lancée! on se glisse vers la ligne de départ, et là tout va vite :

Jean Philippe s'envole, nous double comme une fusée. Au bout de quelques minutes Françoise me rejoint, puis Nicolas. Ce dernier nous double et disparait dans la foule : il a l'air d'avoir la forme! Le trajet suit les quais, c'est fluide, plutôt agréable et les kilomètres passent vite. Bientôt le premiers ravito : eau et sucre, c'est un peu léger! J'abandonne lâchement Françoise qui veut boire un coup...et puis la côte arrive, ça monte doucement pour commencer puis ça se complique... quelques pas en marchant pour se reposer, pas de chance j'ai été vue!

Christian et Valérie m'interpellent, hop je redémarre, heureusement car un peu plus haut dans la "fameuse côte des gardes" c'est Joséfa et Thierry qui sont là pour nous encourager! On arrive à Meudon : tiens mais on connait, c'est la côte de la course de l'espoir et puis on continue un peu sur ce trajet; le plus dur est passé, on entre dans la forêt, ça descend beaucoup, beaucoup...Encore un petit raidillon avec la côte du cimetière et c'est bientôt la fin ;

Enfin, la grande rue de Paris se déroule devant nous avec un  faux plat légèrement montant qui empêche les jambes d'accélérer pour l'arrivée. A part, Pascal qui éclate le chrono avec 1h09, nous arrivons tous dans un mouchoir de poche entre 1h20 et 1h40 et tous en bonne forme et contents de l'avoir fait : Même pas dur!!!
Une pensée pour Caroline qui courait au Luxembourg ce matin (le luxembourg de Paris V)

Paris-Versailles-2012 20120930 090738

Pour voir les photos cliquez sur la photo ou ici

Commenter cet article

catherine 01/10/2012 23:05


C'est vraiment une belle course qui me laissera de bons souvenirs ... et me motive pour m'entraîner à faire des côtes le Mercredi (plus on en fait, moins c'est dur c'est ca ?). Merci pour cet
esprit d'équipe qui permet de se mobiliser sur ces évènements à ne pas manquer ! Vivement le prochain. 

bernard 01/10/2012 21:34


Quel rythme !!


 


A lire ce récit on à envie de s'inscrire pour cette partie de plaisir et ses quelques petites cotelettes .


Bravo à tous pour ces performances et vive les fusées 109 !!!


 


 

laurence 01/10/2012 11:55


J'ai adoré nos supporters Route 109. Christian et Valérie, j'avoue : j'allais marcher quand je vous ai vus mais dès que vous avez eu le dos tourné j'ai arrêté de courir !


J'ai presque adoré le parcours, moins difficile que je ne l'imaginais.


J'ai moins aimé la foule. Les départs par vague, c'est très bien pour le début.


En tout cas, ravie de l'avoir fait, merci Catherine !


Laurence


 


 

caroline 01/10/2012 10:28


Bravo pour ce commentaire ultra détaillé et surtout pour vos belles performances.


Quand on dit qu'un PARIS-VERSAILLES vaut un semi, les temps d'arrivée sont supers bons !


Quant à moi, c'était une jolie petite sortie autour du Jardin du Luxembourg (3 boucles de 2Km, seulement). J'y ai emmenée avec moi deux collègues à un rythme qui s'est accéléré un peu vers la
fin. Nous étions ravies de cette escapade extra-professionnelle.