Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saison 2019-2020

 

 

 

Plans d'entraînement

 

Archives

Publié par R109

Encore un de fait... eh oui tous nos amis de Route 109 sont arrivés au bout de ce magnifique Marathon de Nice Cannes. C'est avec un trés beau temps que nous avons pris le départ et nous avons pu apprécié une fois de plus le superbe paysage. je vous le disais, tout le monde est arrivé au bout avec des fortunes diverses et je laisse le soin à chacun de raconter son aventure. Denis a battu une fois de plus son record et s'approche de la barrière de 3h15 à grand pas, Philippe Chouvet a merveilleusement réussi son premier Marathon, Josefa déguisée en Valérie a quand même terminé en prés de 4h00 ainsi que Christian etc....Tout le monde se souviendra de ce beau Week-end du côté de Nice et un grand merci aussi à nos accompagnateurs.

Vous pouvez retrouver les premières photos ici

P1000511

Commenter cet article

PHILIPPE CHOUVET 04/12/2011 19:44


Un merveilleux souvenir me restera de ce week end marathon .


d Abord pour le marathon ou l ambiance festive et le parcour splendide me donne envie de


recommencer .


Merci a mes partenaires d entrainement pour m avoir encouragé , conseillé et pour cette ambiance si importante pendant c est entrainements .vive route 109

philippe 30/11/2011 19:20


Faire 5 heures 20 au lieu de 4 heures 30, c'est dur ... Mais quelle aventure ... J'ai dit en arrivant que ce marathon était le dernier et que j'en avais vraiment trop ch .... J'étais trop
déçu. Aujourd'hui, je pense à recommencer et à ce qu'il faudrait mettre en place pour le chrono convoité de 4 heures 30 ... Le marathon, quand on le foire, ça apprend l'humilité. Merci à Flo,
merci à mes compagnons d'entraînement, merci surtout à Juanito qui m'a supporté, avec qui j'ai tiré ma crampe, et qui marchait alors que je m'efforcais de courir (tu t'en souviens ,
Jean ?). Merci aussi à Val qui malheureusement n'a pu courir et qui m'a si bien pouponné ("Philippe,mange... Philippe, bois")


 

Olivier 27/11/2011 19:38


Mille et un bravos pour ce marathon terminé avec brio. Vous êtes tous allé au delà de vos limites, mais après on se rappela que vous faites partie de cette caste de marathoniens.


Bonne récupération à tous


Oliver QUELAIN

bernard 26/11/2011 11:52


Bravo Philippe , quelle technique !


 


S'enregistrer dans le sas de 03 h 30 pour voir passer toutes les joilies filles , il fallait y penser !

Jean 26/11/2011 08:31


Tout avait pourtant mal commencé avec un retard d’une heure trente au départ d’Orly (avec
un avion de remplacement venant d’Angleterre, nous étions donc tous assis sur le côté gauche de l’appareil !!!), mais il fallait vraiment attendre la suite…


Les repas conviviaux (bien qu’un peu trop pâteux), le retrait des dossards, les balades en
ville, les franches rigolades, le stress d’avant course pour certains,  et sans oublier les pipi-popos juste avant le départ n’est ce pas les
Algarons ?


 


Et la course me direz-vous ?


Et bien avec Philippe (l’Algaron) nous primes le départ joyeux


Nous maintînmes une allure régulière


Nous buâmes, euh pardon nous bûmes à tous les ravitaillements


Nous mangeâmes des bananes pour ma part à tous ces ravitaillements


Nous pissâmes (eh oui ça existe dans le dictionnaire) en route deux ou trois fois avant le
semi


Nous discutâmes sans exagération


Nous appréciâmes le paysage


Nous vérifiâmes sans arrêt nos temps de passage


Nous nous fîmes doubler par Caro vers le 15 ième


Nous matâmes en passant les jolies filles devant nous


Nous accusâmes le coup au 22 ième (déjà !!!), nos jambes se firent
lourdes


Nous perdîmes du temps à partir du 23 ième


Nous continuâmes malgré les souffrances aux jambes et hanches


Le moral en prit un gros coup vers le 27 ième


Après le 31 ième philippe eut ses crampes aux mollets


Je dus lui tenir les jambes pour lui faire passer ses crampes


Malgré tout nous continuâmes en marchant la plus part du temps


Nous nous la fermâmes après le 33ième kilo car épuisés nous
fûmes


Nous en chiâmes jusqu’au bout, hein Phiphi ?? le calvaire…


Mais nous terminâmes et nous vainquîmes après 5h23 de course


 


Que ce fut long, que ce fut dur, mais que ce fut beau et fort aussi. Bravo, bravo, bravo
Philippe pour avoir trouvé la force d’aller au bout de cette course ? Nous sommes fier de toi.


 


Comme l’a si bien dit Bernard, le Marathon est une épreuve qui force le
respect.


Pour ma part je ne regrette rien. Il faut dire que certains d’entre vous ont beaucoup
insisté pour que je participe à  l’aventure et je les en remercie car j’ai passé un excellent Week-end qui ma permis d’écrire une nouvelle page de mes
aventures marathoniennes (même si j’ai fortement regretté que ma Louloutte n’était pas de la partie, sauf pour ma carte bleue qui n’a pas eu à chauffer..). Je retiendrai encore une fois le
formidable courage de Philippe pour aller au bout de cette épreuve.


Je voudrais aussi terminer en remerciant nos accompagnateurs qui ont du supporter nos
blagues, humeur et j’en passe. Je souhaite surtout un prompt rétablissement à Valérie et Laurence (à qui nous devons d’avoir participé à cette course Josefa et moi).


  Au
fait, il parait qu’ils ont rappelé DSK au FMI
è ben oui, il faut bien qu’il monte
Lagarde !!!

Catherine 24/11/2011 10:25


C'est déjà extraordinaire d'être allé au bout ... chapeau bas ! Je suis épatée par toute l'énergie et la motivation dont le groupe a fait preuve pour mener à bien le projet. J'espère un jour "en
être" car cela forge des souvenirs qu'on n'oublie pas (enfin j'imagine).Bravo encore à tous et reposez vous bien. A bientôt sur la route ... 109. 

BERNARD 23/11/2011 22:07


Bravo à tous !


 


Vous êtes allés jusqu'au bout de vos obectifs !


 


Cela n'a pas été simple voir même douloureux pour certain(e)s ; ce qui m'a toujours épatté et qui force au respect .


 


Ce marathon (j'en sais quelquechose) est à la fois paradisiaque et difficile !


 


Ce qui ressort de tout cela au travers des quelques images que vous nous faites passer c'est avant tout une envie de courir qui reste intacte malgré la douleur et un formidable esprit de groupe
qui s'est créé au cours de cette épreuve et de la longue période d'entrainement qui précède.


 


N'en déplaise à MLF qui a mal pris votre blague de potache, j'aurais aimé être avec vous et avoir votre force, car un marathon c'est avant tout un rêve mais aussi et surtout des souvenirs
inoubliables.


 


Route 109 est vraiment une invention formidable !


 


J'attends et j'espère les autre récits ...


 


Refaites vous une santé, prenez votre tmps et revenez nous en pleine forme .


 


A bientôt !!

florence 23/11/2011 17:51


 Eh oui tout état là pour une belle journée, le beau temps, le paysage, une bonne et sympatique équipée;
malheureusement, les articulations n'ont pas apprécié quelque chose! et après un bon semi, les douleurs sont apparues: j'ai espéré que ça passe en marchant, et non donc j'ai marché, beauoup
marché! mais après la déception c'est toujours un bon souvenir qui reste, on l'a tous fini, c'était dur, mais on recommencera parce que c'est tout de même une sacrément belle aventure! et plus on
est nombreux mieux c'est! à bon entendeur....salut!


un Merci tout particulier à Josefa qui m'a accompagnée sur un bon bout!

caroline 23/11/2011 15:47


Petit résumé d'un marathon "haut en couleurs" mais bien difficile ...


Très beau temps sur la Riviera, images magnifiques de la côte, quelques vagues, du soleil..presque les vacances sauf...que nous nous sommes levés à 5h30 du matin pour pouvoir digérer, que les
courbatures étaient déjà présentes la veille, que le début du parcours fut pour ma part fut raisonable puis...après 5km, j'ai pris peur, et me suis mises à accélérer pour tenir une moyenne de 9.7
km/heure (ce qui n'est PAS mon allure marathon) et là ...de 26ème km à 38 =, j'ai connu la solitude du couranchir ueur, le manque d'envie d'avancer, des cuisses tétanisées, des douleurs aux
orteils...jusqu'à ce qu'un COCA et Marielle venue pour nous accompagner, et les derniers kiliomètres m'ont redonné un second souffle incroyable jusqu'à repprendre une bonne vitesse et doubler
plein d'hommes cuits... Quel bonheur de franchir cette ligne d'arrivée. Encore un et j'arrête !!!  


Bravo à tous les coureurs et les supporters pour tout ce qui s'est passé là bas !!!

Thierry 23/11/2011 12:12


Seul Philippe était déjà concentré sur sa course !

MLF 23/11/2011 10:12


Eh bien bravo Messieurs. Quel exemple vous donnez des sportifs !! en guise de stimulant je vois que vous vous êtes adonnés à des jeux plus que particuliers, pour ne pas dire dopant.
Déjà que la gente pharmaceutique était largement représentée au sein de votre groupe, on est en droit de se poser beaucoup de questions.