Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saison 2020-2021

 

 

 

Plans d'entraînement

 

Archives

Publié par Marielle

De la Bible à la mythologie grecque, du soldat de Marathon aux messagers aristocratiques, l'histoire de la course à pied regorge de figures étonnantes et d'exploits prodigieux.

Ce dimanche 26 juin, j'ai rencontré un héros magnifique. Sa force m'a émue comme jamais !

Bravo à toi Jean-Claude pour ta performance. 

1065005610663035

photo 1 (2)

photo 2

photo 3

Commenter cet article

valéria 01/07/2011 22:18



Eh bien bravo Jean-Claude, j'imagine la joie que tu as du avoir à te dépasser de la sorte car ces marathons de montagne, quel défi à tous les niveaux..Amitiés, je te tire mon chapeau,


Valéria



Josefa 30/06/2011 12:07



Cette course sur les chemins et sentiers de montagne est une épreuve d'un type particulier dans un cadre grandiose et magnifique. Les interrogations sont nombreuses. Le terrain qui s'offre à nos
yeux, piégeux, rocailleux, étroit nous invite à négocier au mieux toutes ces difficultés. Tu as relevé là un beau défi avec une inébranlable foi et force en toi tout au long de ta préparation et
des 42 km du parcours. Ce geste simple qui fait notre bonheur habituellement: je cours, prend tout son sens dans ce final que tu as sans doute pleinement vécu en communion avec tes proches et un
public respectueux et solidaire de ton effort.


BRAVO Jean-Claude !



Véronique Boucaut 30/06/2011 10:42



Un hommage à hauteur de l'effort déployé ... , un modèle de persévérance. Jean-Claude, merci de ton esprit sportif et convivial que tu as insufflé à Route 109. Avec beaucoup de panache ! je
t'embrasse très chaleureusement, Véronique



Virginie Rousselle 30/06/2011 09:25



Tu nous epateras encore et toujours! Quel bel exemple de force et de pugnacité!JBonne récup! Je t'embrasse chaleureusement-Virginie



florence 30/06/2011 08:38



Bravo à toi Jean Claude! faut-il modifier les programmes scolaires pour rajouter le Dieu de la course à pied?


Reposes toi bien à présent et savoures la "victoire". bises.