Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saison 2019-2020

 

 

 

Plans d'entraînement

 

Archives

Publié par Géraldine

J'avais rêvé de faire 3h59 en fait j'ai fait une minute de plus que mon objectif mais j'ai fait 10 minutes de moins que l'an dernier, donc l'un dans l'autre... pas mécontente !

Je souhaitais tout d'abord remercier tous les messages de soutien qui m'ont beaucoup aidé dans ce marathon et bien sûr notre Elena pour son programme d'entrainement et ses entraînements qui ont été top. Mon meneur d'allure connaissait Route 109 et un certain Benjamin et même Elena. J'en profite également pour vous dire que je suis très contente d'être à Route 109 et ça va être dur d'attendre ces 15 jours...

Vous n'allez pas me croire mais j'étais la première sur le quai du RER B à Antony (témoins à l'appui!!). Les choses commençaient bien. A 8 heures, on était déjà avec le tee shirt de Route 109 (et la jupette pour ma part) sans avoir froid. On a eu très chaud et on n'avait pas très faim donc je n'ai pas beaucoup mangé (donc crampes à l'estomac au 38ème pas cool). Les coureurs récupéraient des bouteilles déjà utilisées, un truc de dingue !
Un monde fou jusqu'au 36ème (50 000 en tout et plein d'américains) et après un grand moment de sollitude au 38ème... Même si j'adore les trails, la nature, Paris reste la plus belle ville du monde et c'était que du bonheur !!!

Aussi, j'ai découvert une troisième vitesse avec le meneur d'allure et je l'ai remercié d'ailleurs. J'espère pouvoir l'expérimenter dans 15 jours... Bien à vous. voir résultats:

Classement  

Marathon Paris Denis 84Marathon Paris Genevieve 35km 88Marathon Paris-Genevieve-Arnaud 87  Marathon-Paris-2014 1353

Voir l'album  ici

Commenter cet article

Caroline 10/04/2014 12:42


D 'habitude, je suis plus rapide à "commenter" mais je n'étais pas en France et cela devenait compliqué de poster un commentaire.


Je m'adresse donc aux marathoniens : Vous pouvez VRAIMENT être fiers de vous et de vos temps, magré la chaleur et le nombre de coureurs sur Paris.


Je mesure à quel point tous les entraînements, les sacrifices personnels, l'alimentation à gérer, le stress engendré, ces interminables courses sur route (pour faire du kilo...) ont du être
difficiles dès le début de cette année.


BRAVO - FELICITATIONS et surtout REPOSEZ-VOUS, car même si on se sent euphoriques et en apparente forme, ce serait une bêtise de revenir nous voir trop tôt. Votre corps pourrait vous en vouloir
!!!!!'

Laurence 08/04/2014 22:11


Bravo à tous les marathoniens et en particulier aux primo-marathoniens.


La prochaine fois, tu l'auras ta minute Géraldine.


Geneviève, chapeau bas.


Félicitations à tous. Reposez-vous bien, vous l'avez bien mérité après tous ces kilomètes.

bernard 08/04/2014 21:26


Ah Fred !!


 


Tu nous donnes envie d'y aller ( ou d'y retourner ) merci à toi pour ce résumé des sensations qui nous portent lors d'un marathon. Je te rassure il y en aura d'autres car quand on a éprouvé cela
, FORCEMENT, on y retourne  ... Et avec en plus l'expérience je pense que tu vas cartonner


 


Super  Geneviève , t'es un peu comme Tapie toi : mais qu'est ce qui te donne cette énergie !!!  vraiment incroyable ce que tu nous as encore fait là .


Je pense que la bande de Caen qui commence à frétiller dans ses baskets à bu vos paroles avec délectation .


Bravo à tous et,  même s'il nous tarde de vous retrouver ,  prenez le temps pour vous reposer: un marathon ça laisse des traces .

Fred 08/04/2014 20:56


Bonjour à tous,


et félicitations à tous pour tous les kms parcourus ce we aux couleurs de R109.


Pour ma part, j'ai vécu un WE rempli d'adrénaline, d'excitation, de plaisir de courir, de souffrance,
d’émotion…


Samedi : il fait beau, le dossard est récupéré sans problème et sans attente en matinée, la journée se
passe tranquillement : je me sens bien, prêt et motivé ;


Départ : Quelques foulées avant de rentrer dans le SAS, et je retrouve Denis et Philippe ; au passage
sur la ligne, on salue Madame le maire de Paris dans un grand éclat de rire, et on se lance sur les Champs ; le soleil brille, la foule est là, un peu silencieuse ;  j’aperçois 2
de mes supporters, rendez- vous est pris au km 8 avec le reste de la troupe.


KM 8 : Tout se passe bien, les jambes tournent toutes seules, je profite de Paris ;  Je
distribue des choco-bons à mes enfants, ils sont à fond dans la course ; ça me conforte dans mes bonnes sensations, et me donne la force pour attaquer le bois de Vincennes : après le
semi il y a 1 mois,  je cours en terrain connu, je gère mon rythme, et me projette sur le semi.


Mi-course : Mes supporters se sont étalés sur 100 mètres après le ravito du 20ème (je
ne comprends toujours pas pourquoi ils le mettent dans une montée !!!), ils sont à bloc, la foule se fait plus présente et encourage les coureurs, ça me porte : les jambes répondent
bien, la tête est sereine, et j’aborde comme il faut les quais : tous les efforts consentis et toutes les sorties longues matinales vont porter leurs fruits j’en suis sûr …. 


KM 30 : oh la la …. Tout se complique à ma plus grande (mauvaise) surprise ; Au ravito
déjà,  1er signe de « moins bien » : je marche quelques mètres, mais arrive à repartir : tout le monde m’attend quelques hectomètres plus loin, je pense à eux, il
est prévu que mon oncle m’accompagne, donc non je ne vais pas abdiquer comme ça…  Ça y est je les vois, l’émotion me gagne mais ils me boostent, je prends la roue de mon oncle, en
essayant de me relâcher autant que possible.


KM 35 : oh la la … oh la la … cela ne s’arrange pas … l’énergie se fait rare, je suis scotché au
bitume, je marche tout le long du ravito, et je ne peux plus rien avaler ; j’aperçois Denis, il tient le coup ; j’alterne marche et course, je déteste ces allées du bois de Boulogne, mon
oncle fait tout son possible pour relancer la machine, et joue sur la fibre sentimentale, paternelle, chronométrique, familiale … mais c’est vraiment dur … enfin le kilomètre 40, je me remets à
courir, je sens que l’arrivée est proche, la route se rétrécit, les spectateurs se font plus nombreux, je vais être finisher … 


Arrivée : ça y est …  le dernier rond-point … je lève les
bras,  femme,  enfants, parents, oncle et amis sont là, de nouveau fatigue et émotion se mêlent,  j’aperçois la ligne, une dernière foulée et voilà … C’est
fini !  


Au final, une belle épreuve, un beau parcours, et content d’être allé au bout, mais pour ma part il faudra
patienter un peu avant de retourner sur cette distance ;


J’en profite pour vous remercier de votre accueil au sein de R109 et de votre sympathie : il a été vraiment plaisant de courir
sous les couleurs orange et noir, l’esprit sportif est très bien préservé et c’est bien appréciable. Des projets persos vont maintenant prendre le relais ...


Vive route 109, et de bonnes futures courses à tous !

Agnès 08/04/2014 16:29


Encore bravo pour ces belles pergormances ..!.Surtout Geneviève qui a tenu BON !


Feliciations 

BRIDIER GENEVIEVE 07/04/2014 14:48


Encore un marathon de terminé mais ce fut difficile. Jusquau 25 km tout roulait, mais après genou et hanche se sont rappeler à moi. a partir du 33 eme km j'ai du alterner marche et course afin de
récupérer, mais enfin je suis arrivée au bout 5h 15. J'en ai déduit préparation insuffisante et peutêtre oublier las marathons sur route. enfin j'ai accompagné mon fils qui a fini en 4h 56. J'ai
été étonné de voir beaucoup de coureurs marcher vers le 33km le temps était un lourd mais nous avons profité de paris encore une fois. félicitations à tous  marathonien et traileurs.
 Je suis contente malgré tout d'avoir fini mais un peu déçue par mon temps catastrophique. 


Geneviève

Jean 07/04/2014 14:32


Bravo, bravo, bravo Géraldine. Tu l'as fait et même très bien fait. Nous te remercions pour ton message de sympathie envers Route 109, nous aussi sache que nous sommes très heureux
de te compter parmi nous. Quoique que pas souvent à l'heure .


Benjamin était un de nos anciens adhérents en effet. Tout le mérite te revient car tu t'es entrainée souvent seule, et il en faut du courage pour aller au bout d'un plan d'entraînement de
Marathon (merci Elena).


En passant tu t'es fait un nouveau petit copain, un certain Romuald!!!  pas évident de draguer un meneur d'allure tout en courant (en jupette il est vrai!!) bien compris que tu as
trouvé la troisième vitesse avec ton meneur ==> c'est Philippe qui va être jaloux.


Un bravo bien sûr aux autres.. à Denis pour son 10ième déjà ( je ne suis plus là pour lui servir de lièvre et il en a profité..), à Philippe qui a été au bout malgré une douleur survenue
dernièrement à l'entraînement, à Fred pour sa tenacité, à Geneviève (malgré une grande fatigue accumulée au moment de sa préparation) qui avait pour objectif de courir ce Marathon avec son fils
Arnaud dont c'était le premier, et sans oublier Louis qui a réussi l'exploit de finir son premier Marathon avec un mimimum de préparation.


Reposez vous bien et nous espérons vous revoir très vite.

florence 07/04/2014 12:39


Bravo à tous ! mais c'est à Géraldine que je le dis le plus fort, désolé pour les autres! 


Tu as battu mon record de 15s et ça, tu sais, j'aime pas trop!!!! mais je suis super contente pour toi et de toi. Tu as vraiment bien préparé ce marathon et tu méritais de te faire plaisir. En
plus je vois que tu n'a pas perdu de temps et que tu t'es fait un copain! Merci Romuald d'avoir été la flamme de notre copine!


Maintenant un bon repos et on se revoit dans 15 jours...

Romuald 07/04/2014 12:12


Félicitations Géraldine, ton chrono est meilleur que tu ne l'imaginais à l'arrivée. Tu t'es bien accrochée à ma flamme le plus longtemps possible. Moins de 2 petites minutes à gagner, ce sera
pour la prochaine fois. J'ai eu une défaillance aux 39e (5:25) et 40e (5:16), bien trop rapide mais il me semble que tu n'étais déjà plus avec moi.


Bonne route

Denis 07/04/2014 09:50


Géraldine à déja tout dit, bravo à tous. Excellente ambiance mais.... c'est toujours aussi dur un marathon. C'était mon 10ème, maintenant repos! Thank you very much Route 109.

bernard 06/04/2014 23:11


Une minute de retard sur 4 heures ; tu mets ça sur ton CV et la SNCF t'embauche de suite .


 


Bravo Géraldine belle perf; tu l'as fait et bien mérité


 


A bientôt