Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saison 2020-2021

 

 

 

Plans d'entraînement

 

Archives

Publié par David D

"Voici un témoignage pour ceux qui sont tentés par la Transbaie: j'ai testé pour vous l'épreuve 2006. Le week-end a commencé par un passage à Dieppe le samedi et première angoisse en bord de mer: il y a un vent à décorner les boeufs! Croisons les doigts pour que la tempète se calme le dimanche, car difficile d'imaginer la traversée aller-retour de la baie de Somme dans ces conditions...
 
Le soir, spaguettis aux fruits de mer oblige et dodo (je ne parle pas de l'apéro et de la boisson, ne dites rien au coach!). Dimanche matin, miracle: le vent s'est calmé et le ciel parait clément, pourvu que ça dure. Sandwich jambon à 11h, une heure de trajet pour se rendre au départ (Saint-Valéry Sur Somme), retrait des dossards à 12h30. Pour que l'on ne soit pas surpris, sur le panneau indiquant le parcours, des photos montrent des gens gris vert empétrés dans la vase: ça se confirme, ça ne va pas être une course comme d'habitude.
 
D'ailleurs il y a des gens qui mettent du gros scotch autour de leurs chaussures pour éviter de les perdre au fond de la vase! J'opte juste pour un laçage plus serré que d'habitude, on verra bien... 14h30: départ des 3500 participants (et oui quand même!), une petite boucle de 3 km environ sur la route (il faut savourer) pour étirer le peloton avant l'étroit pont de l'écluse et ensuite on rentre dans la baie: tout de suite dans le bain, car on est obligé de passer dans une petite rivière avec 30 cm d'eau.
 
Les baskets sont trempées: voila une bonne chose de faite. Il s'en suit quelques passages difficiles dans la vase, d'autres rivières, des algues, de nombreux sauts de tranchées envasées des passages plus que glissants. Enfin après une dernière rivière passées façon GI (de l'eau jusqu'au nombril...), on arrive de l'autre coté de la Baie au Crotoy, après 42mn à mon chrono. Un petit ravitaillement et s'est reparti dans l'autre sens!
 
Là je m'aperçois que le retour est sur du sol plus pratiquable que l'aller, j'accélère et je ne fais que doubler: quel bonheur! j'ai appliqué à la lettre la stratégie du coach (en maitrise jusqu'au deux tiers de la course, on lâche les chevaux ensuite!). Arrivée au sprint en 1h12mn51s temps officiel à 20mn du premier kénian, 384eme sur 5011 classés, je suis super content et même pas mal aux jambes...
 
Inscrivez-vous pour l'édition 2007, c'est vraiment une course sympa, atypique et je n'en ai pas parlé mais de magnifiques paysages sont à admirer, mais prévoyez de jeter chaussures et chaussettes à l'arrivée: le gris persiste au lavage! Le site de la transbaie : http://www.transbaie.com"  David DELORME

Commenter cet article

de paepe 17/10/2006 22:58

très belle course en effet. Tout les ans depuis 3 ans, j'y retourne chaque année avec la même envie. En plus, c'est l'une des seules courses où je vois des kenyans de pas trop loin!!!

Jean 31/05/2006 14:57

Bravo David pour ton superbe récit. Il est clair que cela donne envie d'y participer. Pourquoi ne pas tenter l'aventure en groupe l'année prochaine? Avec de vieilles baskets évidemment.