Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saison 2019-2020

 

 

 

Plans d'entraînement

 

Archives

Publié par R109

Dimanche 9 Novembre 2008: Une fois n'est pas coutume, ce n'était pas les stars qu'on guettait sur la Croisette... enfin si, les stars de Route 109. Un parcours exceptionnel il faut bien le dire pour ce premier Marathon avec du soleil sur un parcours de rêve mais pas si facile qu'il n'y paraît: Nice, Saint-Laurent-du-Var, Cagnes-sur-Mer, Villeneuve-loubet, Antibes Juan-Les-Pins, Vallauris Golfe-Juan, Cannes.

8h45, le départ est donné, la promenade des anglais fait face à un déferlement de coureurs.  Nous étions 14 adhérents de Route 109 à prendre ce départ, le soleil est au rendez-vous après plus de dix jours de pluie non-stop et aucune brise à l’horizon. Au fur et à mesure et dans des paysages bords de mer dignes des cartes postales, nous avons tout de suite senti que ce premier marathon serait une réussite totale.

Partout des milliers de spectateurs s'étaient massés, poussant chaque concurrent de la voix en l'appelant par son prénom inscrit en gros sur le dossard, une riche idée ! Sur la Croisette, une double haie de supporters a fait des quatre derniers kilomètres un vrai tour d'honneur. Le public est resté plusieurs heures à crier son soutien, son respect au 8207 classés.

Comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessous, tous les coureurs de Route 109 ont fini cette épreuve (en plus ou moins bon état..) et nous remercions nos accompagnateurs de nous avoir soutenus. L’entrainement a encore une nouvelle fois payé et nous avons tous eu une pensée pour nos camarades de Route 109 restés sur Paris.

Merci à Laurent de nous avoir motivés pour cet événement et un grand merci à la famille Girard pour leur accueil.

A noter aussi que Philippe Rémond, une semaine après New York, gagne en vétérans 1 en 2 h 27' 36'' alors que Dominique Chauvelier, en 2 h 36' 37'' gagne lui aussi en vétérans 2.

Pour retrouver toutes les photos cliquez ici
                 Nom     Cat.  T. Semi   Temps    Class Class. Cat
  Henry Michel   VH1  01:44;53  03:33:23    1800     775
  Henry Caroline   VF1  02:11:29  04:29:35    6154     442
  Bruyne Jean-Christophe   VH1  01:28:49  02:58:46    267     115
  Burillon Jean-Philippe   VH2  01:48:56  04:01:01    4101     698
  Bauvineau Laurent   VH1  01:42:55  03:29:22    1586     693
  Hue Valérie   VF1  02:11:38  04:36:37    6500    471
 Thiaux Christian   VH1  02:02:23  04:24:45    5773    2131
 De Conihout Roland   VH3  02:10:56  04:41:16    6734    248
 Boisadan Fabrice  VH1  01:58:13  04:13:40    5059    1912
 Girard Laurent  VH1  01:34:40  03:36:09    1932     827
 Marciano Félix  VH1  01:41:40  03:34:37    1886    812
 Coltier Bernard  VH2  01:56:27  04:08:58    4616    789
 Martin Denis  VH1  01:37:49  03:23:11    1141    506
 Rey Jean  VH1  02:11:29  04:29:37    6157    2247


Commenter cet article

Bernard 13/11/2008 18:40

Ben dis donc Jeannot Lapin
Pour une fois que tu te "tapes" Louloute pendant plus d'une heure tu vas pas t'en plaindre non. Ca devrait te rappeler ta jeunesse.

Jean 13/11/2008 17:38

La gazette de Nice Malin (et pas Lapin…comme tu me traites souvent Bernard)
Tout d’abord quel bilan ! 14 arrivants sur 14 partants, du pur jus de Route 109, aucun épluché à déplorer. Sans parler de nos fidèles accompagnateurs aussi givrés que nous et pressés de nous voir finir sans pépins cette première, car ils ont sué pour pouvoir nous suivre. Du pur jus je vous dis.

L’échauffement avait commencé pour certains dés le Vendredi, je veux parler de Louloutte et moi-même et quand je parle d’échauffement, c’est la carte bleue qui a chauffée car ce n’est pas les magasins qui manquent dans cette fucking ville de Nice (très belle ville au demeurant).
Le samedi a été l’occasion d’ac-cueillir les autres oranges au fur et à mesure de la journée et de profiter un peu de cette magnifique ville après avoir récupérer sans encombre nos dossards.

En ce qui concerne la course que dire de plus après de si beaux témoignages ?

_ De notre JC qui a encore fait un super temps malgré une douleur au mollet vers le 35ième kilomètres et qui a couru pratiquement tout le temps avec Stéphane Diagana, oui mesdames j’ai bien dit Stéphane Diagana, ça calme hein ?
_ De notre Laurent B qui s’est bouffé la barrière en dodelinant juste sur la ligne d’arrivée en voulant récupérer un autographe de Madonna (ce n’était qu’un mirage, en fait c’était le speaker avec une perruque blonde). Moins de 3h30 pour un premier Marathon, chapeau..
_ De notre Mister Kindy (alias Michou) qui a fait la perf de l’année car il a amélioré son temps de près de 10 minutes (par rapport au Marathon de Paris) chapeau et bravo aux chaussettes.
_ De notre GO Laurent dont la chaudière a failli explosé en vol mais qui a trouvé les ressources nécessaires pour finir courageusement grâce à l’encouragement du frangin Girard et autres amis de Route 109.
_ De notre Roland qui malgré une hanche récalcitrante est encore une fois allé au bout de son Marathon tout en souriant comme à son habitude. Bravo Roland.
_ De notre Fabrice qui en a bavé au vu de son pouce pointé vers le bas à chaque passage devant Louloutte et un peu blessé d’après les dires de Caro.
_ De notre Bip Bip Denis l’apothicaire qui tournait en rond même après la ligne d’arrivée et qui a encore les boules de n’avoir amélioré son temps que de 30 secondes après deux mois d’entraînement. Il s’en est pris ensuite à la SNCF  voir plus loin.
_ De notre ami nanard qui sans faire de bruit a bouclé son deuxième Marathon ni vu ni connu avec juste un petit peu mal aux pattes.
_ De notre ami Chistian qui lui aussi a bouclé son énième Marathon quoiqu’un peu déçu par son temps, mais heureux à l’arrivée.
_ De notre Felix the cat qui mine de rien a fait un temps plus qu’honorable et que l’on reverra très prochainement sur Marathon.
_ De notre Valérie qui a été au bout de ce Marathon et ce n’est pas le courage qui lui a manqué croyez moi car elle s’est défoncée la pauvre. Cela a été difficile pour moi de devoir laissé Valérie à l’arrière à partir du semi mais je devais accompagner Caro avec un objectif que je m’étais fixé. Une prochaine fois peut-être..
_ De notre Jean-Philippe qui discrètement comme à son habitude a fini sa course bien que très fatigué.
_ De notre Caro, alias Bibendum, alias Air Wick vanille qui a merveilleusement rempli son contrat et envers qui je m’excuse d’avoir mis un peu la pression par moment. Car elle n’arrêtait pas de jacter la bourrique et reprenait sans cesse la phrase « ce n’est mon allure du lac ça, c’est trop rapide » et moi qui reprenait « on s’en fout de ton lac, tu suis et tu te tais.. ».
Mais rassurez-vous, je connais bien son allure et je savais qu’elle pouvait le faire, c’est donc sur un rythme de 4H15 que nous avons couru une bonne partie de la course pour ensuite baisser l’allure en fin de Marathon, ce qui est tout à fait normal. Je suis super content pour Michel qui était très inquiet pour sa petite Caro et cela a été un plaisir et un honneur pour moi de l’accompagner. Je n’oublierai pas de sitôt cette course en sa compagnie. Qui n’aurait pas voulu être à ma place n’est ce pas ? L’objectif que je m’étais fixé pour Caro était de 4H30 et nous avons fait 4H29 :35s . Bravo Caro, super

Un grand merci à la SNCF de nous avoir gâcher la deuxième mi-temps pour notre retour au bercail sur Nice avec une queue d’enfer à la gare (pressées que nous étions les oranges sanguines avec nos pauvres jambes endolories..), attente de plus d’une heure ensuite sur le quai et enfin voyage en train ou plutôt en wagons à bestiaux (bonjour le train de la mort !!!) jusqu’à Nice. Ah ! J’oubliais je me suis tapé Louloutte sur les genoux pendant tout le trajet (excusez l’expression..mais j’ai encore les jambes qui s’en souviennent)
Résultat : retour à l’hôtel vers 17h30 et quasi pas de repos après notre périple sur la croisette et avant notre départ pour Vence à 18h30  fucking SNCF, remboursez comme dirait Denis.

Un grand merci à la famille Girard pour leur accueil à Vence pendant la troisième mi-temps. Les pauvres, ils vont se souvenir de nous avec Pascal qui leur a carrément vider la cave et le vacarme de 4 énergumènes qui s’amusaient à imiter le dindon. Le retour au bercail a été quelque peu chaotique avec un certain bijoutier Bulgare qui nous a fait une belle galette dans la camionnette de location (Celui-ci a du prendre sa journée de Mardi pour nettoyer la bétaillère au Karcher).

Que du bonheur et comme dirait Sophie bravo à tous, et encore bravo. Merveilleux et bravo  c’est à peu prés le tiers du vocabulaire qu’elle connait, bravo Paula.
Un grand merci à Blanchard et Pascal pour leur présence des plus dynamiques ainsi qu’à Edith (conductrice de la bétaillère), à JP pour nous avoir rejoint à partir de Dimanche et enfin à ma Louloutte pour les nombreuses photos prises et encouragements.

françoise 13/11/2008 16:24

merci Laurent pour nous avoir encouragé à faire ce marathon ou à accompagner comme moi. Comme dit Jeannot pour trouver un plus joli parcours il va falloir chercher. l'accueil de tes frères était trés sympa. Bravo aux deux filles et aux garçons tout le monde s'est surpassé. Merci dame météo

Caroline 12/11/2008 22:54

Bon, c'est vrai que c'était mon premier et je me sens très privilégiée par vos messages mais je ne voudrais surtout pas que l'on oublie pas :
- que Valérie a fini en même temps que moi
- que Laurent a fait 1 heure de moins que moi (c'était aussi son premier)
- que Pascal, Roland et Fabrice étaient blessés

Alors, maintenant que je peux de nouveau descendre les escaliers, il faut aussi maintenant à redescendre d'une marche et à relativiser !!!

D'énormes pensées positives à celles et ceux qui vont s'envoler bientôt pour FLORENCE.

bernard 12/11/2008 22:25

Non mais vous avez vu ce ciel !!!
Mais qu'est ce qu'on fait ici?

Allez on délocalise

Angie 12/11/2008 21:42

Bravo les niçois(es),
On est bien fier de vous!
ça réchauffe le coeur de vous lire.J'espère que vous dormez avec votre médaille,ça le fait non?Bonne récup,planez bien!!A bientôt, tous ensemble.

Pascalou 12/11/2008 21:28

Suite à ma satanée sciatique, j'ai décidé d'accompagner et supporter mes amis 109 sur ce marathon mythique.
Vous avez tous été formidables. Ce parcours n'était pas si évident que cela et je dois dire sincèrement que vous avez tous réalisé de superbes perfs.

Côté organisation les "Girard" ont été au top, surtout le plus grand!

Maintenant c'est au tour des florentins de vivre ses moments magiques et je leur souhaite pleins de bonheur!
Bon courage à tous.

valéria 12/11/2008 19:04

bravo! encore un exemple de la bonne préparation made in " Route 109 " tant physique que psychologique ( confiance en soi..) dont chacun profite à sa mesure, bonne récup!

mathieu 12/11/2008 16:18

Félicitations à tous et magnifique récompense pour tous les efforts que vous avez fait depuis cet été.
Vous avez tous été formidable. Que ce soit son premier marathon ou le nième, l'important est de le finir,bien et sans se détruire. Certains sont sur leur nuage, et qu'ils y restent le plus longtemps possible, d'autres sont déçus, le résultat n'est pas à la hauteur de leur espérance, mais vous pouvez tous être fier de l'avoir fait.
Vous y étiez et n'avez pas faibli. Nous sommes très heureux pour vous. La tradition est respectée, le marathon reste une course magique ou au-delà de la souffrance, le bonheur est là. C'est dingue.
Récupérez bien.
Bravo route 109
jean-claude

Bruno et Coralie 12/11/2008 14:00

Quelles performances !!! Bravo à nos champions !
Nous souhaitons la même chose au gang de Florence.
Cela donne vraiment envie d'y goûter ! Avec Route 109, tout est possible.

Marilyn 12/11/2008 13:44

Ben voilà ! je viens de prendre le temps de lire tous vos commentaires et je n'ai plus de mots assez forts pour dire ce que je ressens.
J'ai la gorge nouée par l'émotion, les jambes molles et le coeur qui bat à 100 à l'heure.
Florence nous attend et je me dis qu'il va falloir être à la hauteur...
Bravissimo à tous !

COUSIN Marielle 12/11/2008 10:13

Nous avons bien pensé à vous dimanche en tournant autour du lac et nous étions persuadés que vous iriez au bout... Félicitations à tous, vos efforts ont été récompensés.
Marielle

Paula 12/11/2008 08:52

les objectifs sur un marathon sont multiples mais le premier de tous est de finir. nous donc très heureux pour vous tous qui, avec des fortunes diverses, êtes arrivés au terme de l'épreuve. c'est la plus belle récompense pour ces heures passées à tourner autour du lac, les km accumulés, tout le travail nécessaire pour affronter la montagne.
bravo à tous et ne redescendez pas trop vite, prenez le temps de la récupération.

Denis 12/11/2008 08:40

Extraordinaire.... et très très dur! Félicitations d'abord à Valérie et Caroline pour "THE FIRST ONE". Bravo aussi pour tous les autres, une ambiance sympathique avant la course et ... après! Quant à la course, une organisation et un parcours exceptionnels, mais à mon avis pas si facile que ça car passée la belle côte du 25ème... beaucoup de faux plats et de soleil. Une grosse bavure quand même: tous les organisateurs et bénévoles étaient en orange, c'est inadmissible. Une mention spéciale pour Laurent Bauvineau qui pour son premier, lui aussi, a fait un temps remarquable, a chuté à quelques mètres de l'arrivée mais a trouvé un dernier souffle pour passer la ligne! Bravo. Quant à moi, quand je pense que j'ai acheté un cardio-GPS, 2 paires de chaussures, que je me suis privé d'alcool et de charcuterie, que je me suis entrainé comme un malade, pour gagner 30 secondes sur Paris... je trouve que ça fait cher la seconde. Remboursez!
Bises à tous, bonne dernière ligne droite aux marathoniens de Florence, et merci aussi aux supporters de Route 109 qui étaient sur le parcours: Françoise, Edith, Pascal, Patrick.

laurent bauvineau 11/11/2008 22:58

Bonjour à tous,

Comme Caroline, c'était mon premier marathon et je tiens à faire part de mon retour sur cet évènement qui pourra probablement servir aux futurs marathoniens !

Avant de commencer mon récis, un grand Merci à Laurent Girard pour l'organisation de cette grande sortie, il est également à l'origine de mon grand saut pour ce type course que je n'aurais pas imaginé encore possible à ma portée il y a 8mois....
Merci également à Route 109 qui m'a pris le goût pour courrir régulièrement et au super (?) plan d'entrainement pour me permettre d'arriver à bout des 42,1km... et pour finir Merci aux accompagnateurs (Pascal au 5ème et 35ème kms, Françoise au 10ème et 20ème) cela met toujours un coup de fouet au moral.

Un marathon cela ne s'improvise pas, merci (une deuxième fois) au plan d'entrainement car cela à très bien marché jusqu'au 41,8km...
je m'étais préparer aux :
- risques de brûlure sur les "tétons" mais grâce à l'application de sparadrap là ou il faut, pas de brûlures (merci Michel)
- aux échauffements au niveau des bras, septique j'ai mis de la biafine (encore sous les conseils de Michel), résultats pas de brûlures
- aux risques de crampes : bois beaucoup d'eau même si t'es obligé de faire une pose pipi (conseil de ...), résultats pas de crampes
- aux risques de diarrhées : prendre du smecta (conseils de Laurent et Sophie). C'est vraiment pas bon, comme j'arrivais à faire ça à mes enfants, résultats pas de diarrhées
- aux coups de "pompes" / fringales : gâteau sport le matin et se goinfrer de banane / abricot tout le long du trajet (laurent, Michel...), résultat pas de fringales
- au mur des 30 - 35km, être en sous régime sur les 25 premiers kilomètres (conseil de Josépha) : là j'ai pas bien appliquer la récommendation (c'est à cause de Félix que j'ai tenté de suivre sur les premiers km). Mais jusqu'au 40ème kms tout allait bien (grâce au plan d'entrainement bien sûr), les 2,1km m'ont par contre semblé très très longs

tout s'est bien déroulé ? et bien non !

Le seul hic est qu'à environ de 400m de l'arrivée, j'ai commencé à voir des étoiles (c'était vers midi donc il faisait très jour:), puis à avoir une trajectoire incontrôlée, très zinzaquante... j'ai dis un grand merci à la balustrade pour me maintenir debout et éviter évanouissement ! Je me suis trouver en hypoglycémie, j'aurais du manger du sucre et des oranges passées le 30ème (conseil tardif de Michel après la course).
Grosse frayeur de mon coté (être bien sur plus de 41,8km et finir sur un brancard !) et celle d'Edith (ma femme) et Pascal.
Mon périple ce termine bien, puis qu'après une petite minute de récupe, je termine sous la barre symbolique des 3h30 ! yesssssss

Bon courage aux Florantins et si il y a encore de la place mon prochain challenge est le marathon de Paris, même temps mais cette fois avec un finish au sprint sur les cents derniers mètres en appliquant tous ces bons conseils, biensûr !

Pop 11/11/2008 20:36

Bravo à tous, je n'ai pas cessé de penser à vous et je suis heureuse de voir que tout s'est bien passé et que le temps a été de la partie... Mais j'ai regretté Vence.
J'espère être enfin capable de vous suivre un de ces 4. Un accessit particulier à notre caro et merci à jeannot pour sa sollicitude perpetuelle.
A bientôt

geneviève 11/11/2008 19:55

Encore bravo à vous tous. Que du bonheur d'après vos sourires sur les photos. J'espère vous avoir en direct un jour prochain. Bravo bravo.....

Josefa 11/11/2008 15:59

BRAVO A TOUS !!!!!!!
...et c'est de Rungis, petite ville chère à Jean & Françoise que je vous ai soutenu par la pensée. Je suis très heureuse que chacun ai pû terminer ce long périple au bord de la grande bleue et tout particulièrement pour les filles, Caroline qui a brillé pour son 1er M., et Valérie. Une pensée aussi pour Jean, accompagnateur fidèle.
Amitiés à tous.

virginie 11/11/2008 13:04

C'est vrai que ça donne vraiment envie d'en être...toute mon admiration pour vos superbes performances et un GRAND BRAVO à Caroline
Bises
Virginie

Bobby 11/11/2008 12:10

Ah putinnnn que c'est Bô!
(En francais: regardez moi ce paysage idyllique et laisser vous pénétrer par la féérie des lieux).

J'en ai attrapé le torticolis à regarder la mer!. Même si le résultat n'était pas au rendez vous, le souvenir restera longtemps dans les mémoires (surtout la troisième mi-temps).

Bravo à Lolo's family for the organization sans faille (Laurent la prochaine fois une petite brunette dans la chambre STP - Y en a marre des grandes blondes qui parlent slave) -

Roland 11/11/2008 11:59

Qu edire de plus, si ce n'est un merci tout particulier à Jean et à Françoise pour avoir si vite mis en ligne notre aventure (PS Jean peux tu mettre les photos en ligne sur un site de téléchargement...)et à la famille Girard pour l'organisation préalable (sans oublier Bernard et Sophie) et la réception des rescapés...
Même si je n'ai pas été des plus vaillant, j'ai vraiment apprécié l'aventure commune.
Amitiés à tous

sophie 11/11/2008 11:26

Caroline,
que d'émotions dans ces lignes!C'est bon de lire ce BONHEUR,BRAVO...bravo!!!Et encore bravo à tous les marathoniens niçois!Je vous embrasse tous et encore bravo pour "ce dépassement de soi"!!!!

chaussin nathalie 11/11/2008 11:21

Super bravo. c'est de la Bourgogne qu'on vous à soutenu et c'est avec beaucoup de joie et de fierté qu'on admire vos résultats.Un clin d'oeil particulier à Caroline qui à fait un temps exceptionnel pour son premier marathon.Félicitations à tous

Caroline et Michel 11/11/2008 11:04

Bonjour tout le monde,
Maintenant que le groupe parti à Nice est rentré, nous pouvons vous envoyer un petit message.
D'abord, vous dire que nous rentrons enchantés de cette escapade niçoise organisée par un super G.O qui s'est décarcassé pour assurer la logistique, nous accueillir à l'aéroport, nous héberger dans un "four star hôtel" en front de mer à des conditions HYPER préférentielles et qui nous a "bichonné" tout au long du séjour ...Un grand Merci à toi Laurent pour tout cela.. .
Un méga Merci aussi à Jean qui, malgré des douleurs a été exceptionnel car il m'a emmené au bout de cette magnifique promenade sous le soleil (si ! si , on a même eu chaud) longue de 4h30 et que j'ai du saoulé de paroles et empoisonné de vanille.
Je peux dire personnellement que pour une première, vous aviez tous raison (!), cette aventure est explosive en sensations et en émotions.
A part les escaliers (que je ne peux plus emprunter!!), je ne vois pas bien ce qui pourrait me faire redescendre ...car je dois l'avouer je suis contente d'avoir fini.
Le passage de cette ligne d'arrivée, je vous le dois à tous car je sais que cette réussite est le fruit d'un délicieux cockail :

- d'un groupe riche et tellement sympathique

- d'un excellent programme de préparation (qui marche, la preuve !!)concocté par route 109 et son équipe d'enfer.
- de votre soutien à tous, de vos conseils, et de tous vos messages d'encouragement qui ne m'ont pas quittés pendant la course mais qui, je vous l'assure, m'ont fait tenir à distance (après le trentième, c'est dans la tête, me disait-on..)
C'est donc dans vos mots et vos visages que j'ai puisés l'énergie nécessaire pour y arriver
et aussi ,il est vrai, grâce à Michel qui m'a toujours soutenue, supportée et qui a cru en moi. je l'ai vu dans ses yeux en arrivant .
A toutes celles ou ceux qui comme moi ne voulaient pas entendre parler de "course", il faudra penser à revoir votre copie parce que ce groupe de 109 a quelque chose de "spécial" qui nous permettent de nous dépasser.
Grosses bises.
Caroline