Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saison 2020-2021

 

 

 

Plans d'entraînement

 

Archives

Publié par Philippe A.

BRAVO à Florence et Philippe pour leurs belles performances sur le Maratón de Sevilla !

En attendant le récit de Florence et quelques photos de leur escapade en Andalousie, ci-dessous le récit de cette course par Philippe A.

Je ne sais plus qui disait « si vous voulez gagner, faites un 100 mètres ; si vous voulez faire une expérience, faites un marathon » …

Florence et moi nous sommes retrouvés sur la ligne de départ du marathon de Séville ce 25 février, à la suite d’un concours organisé par New Balance et Terre de Running. Oui, nous étions tout excités d’avoir gagné ce cadeau (voyage + hôtel + dossard) mais étions-nous prêts ? Notre programme d’entraînement était loin des conseils habituels. Jugez par vous-même :

- entraînement : nous nous sommes entraînés dés que nous avons connu l’invitation, environ 1 mois, à raison de 4 séances par semaine,

- alimentation et hydratation : fritures et vin (du 13° minimum) dans la semaine précédant la course et le jour du marathon, un somptueux petit déj’ composé d’un verre d’eau + une tisane + une barre de céréales ;

- repos : autant qu’il est possible quand le marathon est précédé d’une semaine de tourisme à Lisbonne.

On est donc allés à Séville de bon coeur, avec l’envie de faire cette course, mais sans trop oser avoir d’objectifs ... et, incroyable mais vrai, on a tenu la distance, Flo avec ses 4 heures 07 et moi avec 5 heures 02.

Oui, ça a été incroyable : courir sur des avenues qui s’offrent à vous, connaître du début à la fin les encouragements des Sévillans, passer devant les arènes (olé), les remparts, la cathédrale, arriver dans un jardin public puis Place d’Espagne et parcourir les derniers kms, toujours supporté par les Sévillans (« campeones !, anima !»), avant d’arriver dans le stade olympique (il y avait plusieurs arches, histoire de faire sprinter à l’arrivée) ...

Mon parcours a été fait d’émotions diverses : courir quelques mètres avec les « egoismo positivo », les équivalents de nos « Dunes d’Espoir » : ils se font du bien à eux en s’occupant des autres, en poussant des handicapés dans la joie et la bonne humeur pendant 42 kms ; c’est le doute, présent au départ, puis l’étonnement d’être arrivé au 30ème kilomètre sans difficultés et de me dire « oui, ça va le faire » ; c’est la fierté de ne pas avoir marché (sauf pendant les ravitaillements) et la surprise de ne pas avoir connu, pour la première fois, le mur ; ça a été de me souvenir et de me sentir soutenu par le visage des copains de nos sorties longues, et c’est le gros moment d’émotion à l’arrivée ou Flo m’attend depuis une heure déjà…

Je vous souhaite d’avoir la chance, comme Flo et moi, de courir un marathon-plaisir … Merci à New Balance et Arnaud (Terre de Running) qui m’a poussé à mettre un bulletin dans l’urne. 

Maratón de Sevilla 2018
Maratón de Sevilla 2018Maratón de Sevilla 2018

Commenter cet article

Christian 05/03/2018 08:26

Bravo à nos 2 premiers marathoniens surprise 2018. Attention aux suivants ils ont placé la barre haute.

Xavier 02/03/2018 15:44

Une bien belle aventure ! Bravo à vous.
Comme quoi 5 semaines ça suffit largement en fait...

Pierre 28/02/2018 07:37

Bravo tout simplement :-)

florence 27/02/2018 22:41

Difficile d'y croire ! lorsque nous avons reçu la nouvelle le 11 janvier nous avons hésité avant d'accepter le cadeau! et puis la nuit portant conseil on s'est dit qu'après tout on n'avait rien à perdre mais plutôt tout à gagner! Fini l'hibernation! on range le pyjama, les chaussettes en laine et le bonnet, et l'on sort nos belles chaussures achetées pendant les soldes! Je saute sur mon ordinateur pour chercher un plan d'entrainement en 5 semaines! impossible à trouver! Tant pis je me débrouille ! On commence dès lundi! 4 séances par semaines! du fractionné, du long, du cool...on y va sans relâche! On a même l'impression de progresser et le moral est au beau fixe. Pas de pression on veut juste finir... Et puis la neige arrive! On saute 2 séances, le samedi c'est un peu dur de se motiver mais on le fait! et le dimanche aussi ( Merci à Nicolas et Carole qui nous ont servi de motivation ce jour là!) et c'est reparti... 265km plus tard...nous nous offrons 5 jours de tourisme à Lisbonne : déambulation du matin au soir, régime alimentaire peu recommandable ! Une nuit de 3h...et nous voilà à Séville! Nous découvrons la chambre qui nous est offerte, allons chercher nos dossards et nous offrons une petite sieste réparatrice suivie d'une bonne nuit. Réveil à 6h, une tasse d'infusion avec une barre protéinée et nous sautons dans le bus qui nous mène au départ! 8h30 : c'est parti! un petit bisou à Philippe qui me dit d'y aller et l'aventure commence! j'y vais tranquille, retiens mes envies de vitesse. Je vois le ballon des 4h30 au loin devant moi! Il est parti bien vite! mon premier objectif sera de le rejoindre vers le 10eme km... et puis je vise le ballon de 4h15, très loin devant ...Mon allure augmente doucement, régulièrement, et naturellement! c'est magique! Sur le bord de la route les spectateurs sont de plus en plus nombreux, ils nous encouragent avec force! je m'imagine sur le bord de la Bièvre avec mes collègues de route 109, j'atteins ainsi le semi; je coure avec un groupe de 5 filles que tout le monde acclame! C'est leur 1er marathon! et puis je me rappelle la sortie la plus longue en distance 25km, et je me rapproche du ballon 4h15, et puis je me souviens de la sortie de 3h, pas de raison de flancher avant... et je suis au 30eme à quelques mètres seulement du ballon 4h15 et tout va bien! je me dit que je vais finir! La foule est de plus en plus nombreuse, elle nous porte, c'est incroyable, je n'ai jamais vu un tel public! Animo! Campiones! 35km...j'accèlère toujours!... 40km...j'ai doublé le ballon des 4h15... je pense à Joelle et Christian, à Laurence, à Françoise, à Philippe qui est derrière moi et je rentre dans le stade olympique et j'accélère et je double...une arche, deux arches, 3,4,5 mais elle est où cette arrivée? Ca y est c'est fait! je l'ai fait, les larmes me montent aux yeux, j'y crois pas! et pourtant c'est vrai! j'ai fait un marathon en positive split!
Merci à vous tous qui nous avez accompagnés et encouragés pendant la préparation! et un grand merci à New Balance et Terre de Running sans qui je n'aurais pas vécu ce marathon qui est le plus beau et le plus émouvant qu'il m'a été donné de vivre! et je souhaite à tous les prochains marathoniens de vivre une aussi belle aventure.