Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saison 2020-2021

 

 

 

Plans d'entraînement

 

Archives

Publié par Jean-Philippe & Christophe

Erdi Maraztona, Donibane Lahizune Hondarribia Laster Keta, Urriak 22,2017
(Edo nola ez non ikastaro bat jakin ez baduzu euskaraz hitz)
(Ou comment ne pas savoir où et quand l’on court si on ne parle pas le Basque)

En ce dimanche 22 octobre 2017 (Urriak 22,2017) le temps est couvert sur Saint Jean-de-Luz* (Donibane Lahizune) mais la pluie de la nuit a cessé. Notre hôtel étant proche de la ligne de départ (uniquement 100 marches à descendre) nous y arrivons moins d’une heure avant le départ et contrairement aux courses parisiennes, il n’y a aucune mesure de sécurité pour déposer notre sac au camion consigne ce qui nous laisse le temps d’un petit échauffement le long de la Grande Plage.

Le départ est donné à 11h et nous partons dans les premiers. Le premier kilomètre assez rapide pour ma part et plus difficile pour Christophe qui souffre déjà d’une douleur au mollet se déroule en centre ville et rejoint Ciboure et le quai Maurice Ravel*. Nous traversons le pont Charles de Gaulle qui surplombe (comme le dit le road book) le magnifique port de pêche de Saint-de-Luz avec ses bateaux traditionnels aux couleurs si vives !

Après seulement deux kilomètres de plat arrive la première difficulté, la côte de Muskoa (qui  passe très bien merci Light Feet Running). Puis, les kilomètres 3 et 4 jusqu’à la plage de Socoa offrent une magnifique vue sur la Baie de Saint Jean-de-Luz (jusqu’ici tout va bien). Après le fort de Socoa nous entrons dans le vif du sujet  soit 8 kilomètres de montagnes russes sur la corniche* en direction d’Hendaye (toujours de bonnes sensations pour ma part, quant à Christophe, sa douleur au mollet le fait douter mais il s’accroche. Il a le mental).

Un peu avant le  Château d’Abbadia* (km 10) je suis rattrapé par le meneur d’allure 1h45 et j’entend quelqu’un qui crie salut Jean-Philippe. Je suis d’abord surpris car il n’y a pas les prénoms sur le dossard,  je tourne la tête et reconnais Laurent avec un maillot rouge ciblé Biarritz olympique. Il me dit qu’il a vu Christophe en début de course, qu’il habite Biarritz depuis un an et qu’il se remet à la course après un accident de moto. Il semble avoir quand même un bon rythme et je le laisse partir avec son meneur d’allure.

Arrivent la fin de la corniche et le début de la descente sur Hendaye (2 kilomètres de descente propices à la relance). Puis, nous longeons la plage d’Hendaye sur 3 kilomètres et contournons la Baie de Txingudi. Après le passage de la frontière (km 15) nous attaquons (comme le dit toujours le road book) la partie la plus urbaine du parcours (en fait cela ressemble plus à une zone industrielle avec aéroport et centres commerciaux) avec le retour d’une petite pluie fine (petit coup de fatigue pour ma part. Christophe suit de près la meneuse d’allure 1h50 d’où l’expression "coller aux basques".

L’entrée en Espagne dans Irun* est très impressionnante, une rue en montée bordée de grands immeubles qui font résonner les encouragements des spectateurs à l’enthousiasme tout espagnol. A un kilomètre de l’arrivée nous pénétrons dans la vielle ville de Fontarrabie* (Hondarribia) sous le regard d’un imposant garde en bronze, puis c’est la très redoutée montée en pavés de la rue Kale Nagusia (interdiction de marcher malgré la fatigue tant on est porté par le public). Et puis comme le dit le road book  " Cette ambiance redonne force mentale et courage aux coureurs et leur apporte ce petit plus qui permet de terminer avec le sourire cette dernière portion avant l’arrivée dans le quartier des pécheurs".

Nous retrouvons Laurent à l’arrivée pour la photo souvenir sous la pluie. Malgré quelques difficultés pour récupérer nos sacs et la navette qui nous ramène à Saint Jean de Luz nous pensons déjà renouveler l’expérience l’année prochaine. En effet, cette course est une belle alternative au Marseille-Cassis avec le charme en plus de Saint Jean-de-Luz en cette saison

En bref
Une course rythmée qui offre de bonnes sensations, en grande partie le long de l’océan où l’on court au rythme des ressacs contre les falaises toutes proches. Une alternance de vues splendides entre la côte basque et la Rhune toute proche qui culmine à près de 1000M.

Un hôtel style pension de famille très convivial qui propose une cuisine maison même si on y a préféré et un bon restaurant Italien pour la pasta party. Demandez-nous l’adresse si vous compter passer par Saint Jean-de-Luz.

Un WE pluvieux entre deux semaines de beau temps mais l’année prochaine il parait qu’il fera beau. Des retrouvailles sympas avec un ancien ROUTE 109 néo Basque. Une ambiance digne du tour de France de la part des spectateurs en Espagne.

En savoir plus 
*Saint Jean-de-Luz : ancienne citée corsaire et ville du mariage de Louis XIV et de l’infante d’Espagne Marie-Thérèse en 1660 en L’église Saint-Jean-Baptise.

*La Corniche est une portion du chemin littoral qui relie Saint Jean-de-Luz à Hendaye et surplombe des falaises de flysch avec de magnifiques vues sur la mer et les prairies avoisinantes.

*Château d’Abbadia construit par Antoine d’Abbadie d’Arrast, anthropologue, explorateur, linguiste et astronome et qui le transforma en un édifice particulier avec un grand bestiaire que l’on retrouve sur différents murs de l’édifice et un observatoire astronomique décimal (400º divisés en décigrades au lieu des 360º habituels divisés en minutes), ce qui le rend d’une rareté authentique puisqu’il est unique dans le monde.

*Irun : centre commercial pour frontalier et lieu de naissance de Luis Mariano.

*Fontarrabiie : ville fortifiée qui garde l’entrée du royaume d’Espagne depuis Charles Quint et port de pêcheurs situé sur l’estuaire de la Bidasoa.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

BRAVO à Christophe et Jean-Philippe pour leurs belles performances ainsi que Laurent.
Nous sommes ravis de ces retrouvailles !

Ci-dessous les résultats en attendant leurs récits de la course et de l'après course...

 

La Donibane-Hondarribia fait partie des 20 premiers semi-marathons de France. La 20ème édition reliant Saint-Jean-de-Luz à Fontarabiese se déroulera le dimanche 22 octobre 2017.

Ce semi-marathon du Pays Basque séduit par son parcours exceptionnel. Partant de Saint-Jean-de-Luz, la première partie de la course emprunte la corniche basque jusqu’à Hendaye (km 10). Panorama grandiose garanti. Il longe ensuite la plage de 3 km puis la Baie de Txingudi. Après le passage de la frontière (km 15), les coureurs traversent le centre-ville d’Irun sous les encouragements d’une foule de spectateurs. Mais avant de profiter du charme de la rue San Pedro (arrivée), les organisateurs leur font emprunter les rues pavées du quartier fortifié… Enfin, place à une magnifique ambiance toute espagnole.

ROUTE 109 sera représentée par Jean-Philippe et Christophe L. Nous leur souhaitons une belle escapade !

La course
Départ : Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) à 11h00, boulevard Thiers
Arrivée : Hondarribia (Gipuzkoa/Guipúzcoa), calle San Pedro

S'inscrire
Limitée à 2700 participants, cette course remporte un franc succès (+ de 1000 dossards refusés l'an dernier). Alors ne tardez surtout pas à vous rendre sur le site de l'épreuve dès l'ouverture des inscriptions :
- le 2 mai pour les coureurs habituels
- le 22 mai pour le reste des participants

Site internet : www.donibane-hondarribia.com

Contact organisateur : tél. +33(0)6 59 32 48 80 // 6 87 49 11 58 ou email : rafael.indo@sfr.fr

Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)
Semi-marathon du Pays Basque : de belles retrouvailles (résultats)

Commenter cet article

Thierry C 23/10/2017 20:30

C pas géant la prise au vent quand on est grand ! ( normalement, cela fait 12 pieds donc 1 alexandrin ) n'est-ce pas Christophe ?

xav 22/10/2017 23:27

Superbe les gars ! La force basque...
ça à l'air d'être un super parcours.